Head & Neck Cancer

Les besoins médicaux non satisfaits

Il y a près de 890 000 nouveaux patients atteint d’un cancer de la tête et du cou dans le monde chaque année dont 70 à 80% recevront de la radiothérapie. Il demeure, néanmoins, de nombreux besoins médicaux non satisfaits concernant le contrôle local, le contrôle systémique, la toxicité, ou la combinaison des trois. Ceci est particulièrement difficile pour les patients inéligibles à la chimiothérapie à base de platine (cisplatine).

Notre approche

Notre engagement est d’améliorer les résultats des traitements pour les patients atteints de cancer, actuellement notre priorité est les cancers de la tête et du cou.

À la suite de notre preuve de concept ainsi que l’autorisation de mise sur le marché en Europe pour NBTXR3 dans les cancers des sarcomes des tissus mous localement avancés, nous sommes focalisés sur l’enregistrement aux Etats-Unis et en Europe des traitements dans les cancers de la tête et du cou.

Les nanoparticules d'oxyde d'hafnium activées par radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (IMRT) ont démontré des premiers résultats prometteurs d’efficacité chez les patients atteints d’un carcinome epidermoïde de la tête et du cou (HNSCC) dans notre essai de phase I en escalade de dose et expansion de dose. La population de patients comprend des patients âgés et fragiles qui sont inéligibles au cisplatine et intolérant au cetuximab.

En 2019, nous avons commencé à échanger avec la FDA américaine (US Food and Drug Administration) sur les processus réglementaires, afin d’avancer sur l’élaboration de notre essai clinique global de phase III à double bras, randomisé pour les patients âgés et fragiles inéligibles à une chimiothérapie à base de platine (cisplatine).

Au début de l’année 2020, nous avons annoncé notre essai d’enregistrement de phase III. Par la suite, nous avons obtenu la désignation Fast Track par la FDA américaine dans l’essai pour les cancers de la tête et du cou.

Nos experts

Ecoutez nos experts médicaux et la façon dont NBTXR3 pourrait fournir des avantages pour les patients atteints d’un cancer localement avancé de la tête et du cou inéligibles au cisplatine.

Dr. Caroline Hoffmann

NBTXR3 Intratumoral Injection

“Intratumoral injection of NBTXR3 is feasible and safe and NBTXR3 remains localized within the tumor throughout RT treatment.”

Pr. Christophe Le Tourneau

Head & Neck cancer phase I trial

“Radiotherapy is the only option to treat this fragile H&N Cancer population and benefits are limited.”

Laurent Levy, PHD

NBTXR3

“Changing the treatment paradigm for millions of patients by bringing nanophysics to the heart of the cell.”

Latest Articles

Français